Tous les conseils pour construire une piscine

Tous les conseils pour construire une piscine

Tous les conseils pour construire une piscine

Rien de plus agréable qu'un plongeon revigorant dans sa propre piscine. Mais par où commencer ? Quels sont les choix que vous devrez faire ? Quels matériaux utiliser ? Que vous souhaitiez construire une piscine pour vous-même ou pour vos clients, vous trouverez dans ce blog, les étapes importantes à la construction ainsi que les conseils pratiques de nos experts en la matière.

Installation d'une piscine : conseils pratiques et méthodes

L'installation d'une piscine peut sembler simple, et pourtant,  il y a un certain nombre de choses qu'il ne faut pas négliger pour pouvoir profiter de votre piscine pendant de nombreuses années. Plongez votre regard dans les différentes étapes à suivre et découvrez pourquoi il est préférable de travailler avec un pisciniste professionnel.

Prêts pour le grand plongeon? 

Le projet

Une fois le style de piscine défini, il faudra compter entre 3 et 4 mois pour pouvoir mettre les pieds dans l’eau et en profiter pleinement. Mais avant cela, vos premières étapes seront la préparation du terrain et la réalisation de la cuve en béton, par un pisciniste ou une société de terrassement spécialisée.

Système d'étanchéité pour piscines - par Mapei

Étape primordiale dans la réalisation de votre piscine : le système d’étanchéité. Chaque élément a son importance pour garantir son imperméabilité ! Pour utiliser les matériaux adéquats et vous donner des conseils avisés, nous avons interviewé Rodolphe Nicolas, Sales Manager South Belgium chez Mapei

 

Quelles sont les étapes les plus importantes pour l'installation d'une piscine ?

R.N.: Avec les produits Mapei, c’est plus le système d’étanchéité en lui-même que nous allons réaliser. Je vous propose de vous guider de manière sommaire à travers les différentes étapes afin que votre piscine soit parfaitement étanche.

1. Le cuvelage 

Au départ, il faut créer une cuve suffisamment stable pour qu’elle ne se fissure pas avec les années. Qu’elle soit réalisée en béton coulé, en blocs Stepoc ou à l’aide d’un système similaire, il faut toujours prêter une attention particulière à la jonction entre le sol et les murs. 

2. Niveler le sol et redresser les murs

Le béton ayant toujours des retraits, il faudra l'égaliser en réalisant une chape avec notre ciment Topcem Pronto-cement, qui, contrairement au ciment traditionnel, offre un séchage rapide et complet au bout de 4 jours. Son système de cristallisation de l'eau permet de poser une étanchéité après 24 heures seulement. Attention: la chape doit avoir une épaisseur minimale de 1 à 35 mm.  Au niveau des murs, je vous conseille le mortier Planitop Fast 330, à durcissement rapide qui peut aller de 3 à 30 mm pour un ragréage facile et fibré.  

3. Étanchéité de la cuve 

•  Commencez par impérméabilisir tous les angles avec du Mapelastic Smarten y insérant la Mapeband dans le produit encore frais. Cette bande absorbe les dilatations du support et garde une étanchéité parfaite. Ensuite, venez enduire tous les murs en y  incorporant le treillis de       renforcement : Mapenet 150

 

 Attention, il est important de ne pas oublier d’encoller la Mapeband sur les contours des skimmers, souffleurs et spots, avec de la colle spécifique comme de Adesilex PG4. Par après, on applique 2 couches de Mapelastic Smartautour des skimmers, spots et souffleurs. Comme dans l’exemple ci-dessous (voir photo).

 

• Pour le reste de la cuve il faut enduire tous les murs et le sol avec le Mapelastic Smart en y incorporant le treillis de renforcement la Mapenet 150. Le lendemain, on appliquera une 2ème couche de Mapelastic Smart.  

 

4. Carrelage et jointoiement

COLLER:

 Pour la mosaïque, on va choisir la colle Adesilex P10 + Isolastic ultra blanc, spécialement conçu pour la mosaïque de verre, de céramique et de marbre.

 Pour le carrelage, on va conseille Elastorapid qui résiste à l'extérieur, au gel, etc. Il est surtout recommandé si vous partez sur de grands formats.

 

JOINTOYER: 

Pour réaliser les joints, on vous recommande tout d'abord de prendre les outils repris dans notre "kit de nettoyage". Le jointoiement seront donc réalisés soit:

Avec le Kerapoxy CQ, qui permet de réaliser des joint époxy de 2 mm de large, disponible en 21 coloris. Depuis qu'il est à base de quartz, il est encore plus facile à appliquer et à laver.

 Soit avec du Kerapoxy Design, joint légèrement translucide qui fonctionne particulièrement bien avec les pâtes de verre. (Existe en 31 teintes avec possiblité d'y insérer des paillettes.)

5. Installer les margelles

Si l’on veut une finition parfaite pour notre piscine, on peut venir poser des margelles sur son pourtour. En pierre naturelle, en pierre reconstituée ou en céramique façonnée, c’est vous qui choisissez. Pour ce faire, on utilise un mortier de pose fibré à la truelle jusqu’à 30 mm : le Mapestone 2.

 

 

Beaucoup de produits donc. Avez-vous un petit conseil à nous donner ?

R.N. : "Bien sûr, je voudrai encore insister sur les produits suivants pour que la compréhension soit parfaite:

Mapesil AC: mastic silicone fongicide pour l'étanchéité des joints

Kerapoxy CQ: un joint de carrelage facile à appliquer, mais il faut utiliser les bons outils.

 

À quoi ressemble l'année 2021 pour Mapei ?

R.N. : ‘On ne sait pas de quoi demain sera fait, mais ce que l’on sait, c’est que nos clients architectes ont de beaux projets, des rénovations et sont supers confiants. La classe 8 nous parle également de grands projets de construction en cours ou en devenir. Je dirai donc que l’on voit l’avenir plus sereinement que ce que l’on aurait cru, il y a tout juste un an.' Merci encore à Nicolas Rodolphe pour cette interview et ses conseils pratiques.

 

Vous désirez plus d'informations ? Demandez conseil dans l'une de nos 17 agences situées en Belgique. Vous avez été suffisamment inspiré ? Partagez-nous vos réalisation(s) ! Nous sommes curieux de les découvrir en photos !

 

Mapei

 

 

 

Trouver le point de vente le plus proche…

Sélectionnez votre point de vente