Coronavirus : que permettent les mesures dans le secteur de la construction ?

Coronavirus : que permettent les mesures dans le secteur de la construction ?

À l’heure où notre santé est en tête de toutes les priorités, il est essentiel d’appliquer correctement l’ensemble des mesures préventives. Mais qu’en est-il dans le secteur de la construction ? Toutes les mesures sont-elles réalisables ou vaut-il mieux interrompre tous les chantiers ?

Nous répondons ici aux questions les plus fréquentes…

 

1. Est-il possible de respecter les règles de distanciation sociale sur chantier ?

Vous pouvez continuer à travailler sur chantier à condition de respecter les règles de distanciation sociale. Elles s’appliquent sur la route qui vous y amène, sur le chantier proprement dit et sur le trajet du retour. Maintenez à tout moment une distance de 1,5 m entre les personnes.

Des équipements de protection collective doivent être mis à disposition sur les chantiers qui se poursuivent :

  • Prévoyez des sanitaires propres et nettoyez-les régulièrement en profondeur.

  • Fournissez du savon liquide et du papier pour se laver les mains sur le chantier. Placez des produits désinfectants et des mouchoirs aux endroits stratégiques (à l’entrée ou à bord des camionnettes).

  • Assurez-vous que le système de ventilation fonctionne bien.

  • Nettoyez les objets que l’on touche régulièrement (poignées, clenches, rampes, bouilloires) au désinfectant ou au savon et à l’eau.

 

2. Pouvez-vous encore effectuer des travaux au domicile de clients ?

Nous distinguons ici les travaux intérieurs et extérieurs ainsi que les travaux urgents ou non essentiels. Les dépannages et les réparations spécifiques destinés à garantir la sécurité, le bien-être et l’hygiène des habitants peuvent être réalisés. Tous les autres sont exclus.

Les activités à l’extérieur sont autorisées, tant que vous respectez les règles de distanciation sociale. Cette autorisation s’applique aussi aux activités effectuées à l’intérieur d’habitations et d’immeubles non occupés.

 

3. Pouvez-vous travailler dans un appartement inoccupé situé dans un bloc habité ?

Oui, vous pouvez encore effectuer des travaux (y compris non urgents) dans un appartement vide. Par contre, seuls les travaux urgents sont autorisés dans les espaces communs.

 

4. Les négociants en matériaux de construction peuvent-ils encore approvisionner leurs clients ?

Oui, mais en respectant la règle qui limite le nombre de clients à 1 par 10 m² et uniquement pour les matériaux destinés à un usage professionnel.

Chez YouBuild-Mpro, nous avons décidé de fermer nos points de vente et de proposer un service de livraison ou « collect & go » dans certaines filiales. Découvrez ici les points de vente où vous pouvez vous rendre.

 

5. La force majeure doit-elle s’appliquer à l’ensemble de l’entreprise ?

Si vous avez choisi de recourir au chômage temporaire pour force majeure, il n’est pas nécessaire de fermer totalement l’entreprise. Autrement dit, certains travailleurs peuvent être mis au chômage temporaire et d’autres pas. Les travailleurs peuvent, en outre, alterner les jours de travail et les jours de chômage temporaire pour force majeure.

Attention : ce chômage temporaire est uniquement valable pour une journée de travail complète.

(Source : Confédération Construction)

Vous souhaitez en savoir plus sur les types de chômage temporaire et sur les formalités à remplir ? Surfez sur le site de Confédération Construction

Trouver le point de vente le plus proche…

Sélectionnez votre point de vente